C'est toute une histoire :

Les Glüms naissent d'oeufs carrés (les carroeufs), nichés au coeur de leurs arbres sources. Ils sont donc «carripares» (Ovipares mais aux oeufs carrés).

Glum 1 sur carrelet AmaranteCi-contre un glüm sourit après avoir trouvé un carroeuf d'Amarante sur une feuille de bananier. Il est vraiment super content de rencontrer une future copine brésilienne.

Jusqu'à sa sortie du carroeuf, un Glüm en gestation se nourrit de l'essence de son arbre source. Après, il se régale de n'importe quelle huile essentielle.

La révélation d'un Glüm s'effectue lors d'une cérémonie de naissance, après chantournage, sculpture, ponçage et polissage du Glüm issu du carroeuf.

Chaque carroeuf étant unique, par son essence, son origine, ses nuances et son veinage, cette cérémonie est indispensable au respect du caractère propre à un Glüm.

Chacun d'entre eux est ainsi le fruit, partagé, d'une histoire d'amour avec son arbre source et d'une conversation intime avec le carroeuf : Un glüm né sans cet amour serait un glüm «neutre», sans vie ni pouvoirs. C'est pour çà qu'on est pas près de voir un moule à Glüms dans l'atelier.

Glum 1 naissance intraA gauche, une photo en coupe d'un carroeuf de Glüm du Merisier : Il n'est pas encore né, mais il sourit déjà.