Glum NB A4Fruits d'un croisement hasardeux (et inextricable), entre une figurine pokemon et un brûle gueule de Cogolin, visiblement sourds et aveugles, méconnus, avec leur grosse tête, leur absence de bras et leurs jambes d'autruche montées à l'envers, les Glüms semblent inadaptés au monde.

Leurs différences en font, en apparence, des condamnés d'avance, par la société des hommes.

Il faut dire qu'en entendant leur nom, on imagine de gros martiens verdâtres, vindicatifs et scrofuleux, qui viendraient
jusque dans nos compagnes, égorger nos fils et séduire nos campagnes.

Pourtant nos petits Glüms sont des créatures nées au coeur des bois précieux et rares, excessivement discrètes, surdouées d'empathie et se nourrissant exclusivement d'huiles essentielles, ce qui les rend tout sauf vindicatives et leur permet de vivre dans un état permanent de douce béatitude.

Glum 1 A4Il aura fallu que l'un d'entre eux soit capturé par erreur dans le jardin, un lendemain de fête, à l'occasion d'une battue au cendrier, pour que nous puissions nous intéresser à ce petit peuple discret et attachant.

Vous trouverez dans ces notices tout ce que nous avons appris sur eux et diffusons, au fil de nos découvertes fortuites.

Un premier appendice est consacré aux goûts et habitudes des Glüms (un peu comme un mode d'emploi pour cochon d'inde, mais en plus humain).

Les suivants traitent de leur rôle dans l'histoire, de leur nature utopique et de leur
spiritualité (rien que çà !)

Mais avant tout, à titre d'antipasti (le truc qu'on mange avant de manger), autant vous révéler une vérité
constante, que même un temps hémophile ne réussira pas à noyer : Votre Glüm vous aime !