Glums tablette sumérienne A4

Depuis la présentation de leur première ambassade poétique, fin 2010, les Glüms suscitent interrogations et témoignages sur leur origine, nourrissant des bulles d’hypothèses farfelues, aussi effervescentes et gustatives que de
l’aspirine dans du Champagne, alors bon : Clarifions, sans diluer...

Les Glüms ont toujours été là, accompagnant avec indulgence l'évolution erratique de l’art et de la poésie.

On trouve ainsi leur manifestation dans les créations artistiques qui jalonnent l’histoire des civilisations humaines.

La photo ci-contre en est la preuve : A l'époque ou les sumériens gravaient péniblement la pierre, les Glüms utilisaient
déjà des imprimantes couleur.

Mais ne cherchez pas un Glüm dans un manuel scolaire :

Comme la découverte de l'Amérique par EriK le rouge (un viking norvégien au casier judiciaire bien chargé), ou la nature transfrontalière des nuages radioactifs, l'existence des Glüms fait partie des vérités non inscrites dans la langue de bois de l'Histoire.

 Ne laissez-donc pas vos enfants lire les pages suivantes (çà leur poserait des problèmes à l'école), mais soyez-en sûr(e), depuis l'origine de l'homme, de nombreuses avancées sociales et les plus grands progrès scientifiques ont été suscités par les Glüms :

L'essor du commerce égyptien, l’art de la renaissance, la machine à vapeur, et jusqu’au surréalisme, peuvent témoigner de leur fidèle et bienveillante influence.